Expositions incomming

samedi 19 juillet 2008

New York : Premier festival de musiques arabes

Organisé par le Conseil des Arts de Brooklyn (BAC), le festival  Brooklyn Maqam a rassemblé, en mars dernier, plusieurs dizaines de musiciens, chanteurs et danseuses originaires de la Syrie, d’Irak, du Maroc, du Liban. Tous ces artistes vivent à Brooklyn, Bayridge, dans le Queens (banlieue est de Manhattan) et le New Jersey. Il faut dire que plus de 120 000 habitants de Brooklyn sont d’origine arabe, parmi eux, des Yéménites établis depuis les années 40, des Marocains, des Palestiniens… On a pu ainsi entendre le musicien irakien Samir El-Saffar, spécialiste du maqâm irakien. D’autres sont nés aux Etats-Unis et ne connaissent pas les pays d’origine de leurs parents, comme The Cheikh Kochak (Eddie), dont la famille vient de Syrie et qui, lui-même, a dépassé la soixantaine. ‘Oudiste mais aussi parolier, il a adapté une musique ancestrale à d’autres influences telle que cette chanson « Ya habibi rock, rock, ya habibi roll roll ». Le Conseil des Arts de Brooklyn organise, par ailleurs, des spectacles avec des artistes du monde arabe : la troupe de danses traditionnelles palestiniennes « Al Nujoom troupe », dirigée par Zdouq Ramzi ; Abdel Rahim Boutat (Khénifra, Moyen-Atlas marocain) qui joue du loutar, une sorte d’instrument à quatre cordes, avec une face luth – l’artiste marocain a par ailleurs participé au Festival du monde arabe de Montréal et aussi à celui de « Brooklyn Maqam ».

Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com