Expositions incomming

mercredi 30 novembre 2011

5e édition "Proche-Orient, ce que peut le cinéma" : débat "Au Caire de la révolution" de Samir Abdallah



Le cinéaste Samir Abdallah animera le débat qui aura lieu après la projection de fragments de son film « Au Caire de la révolution », dans le cadre de la 5e édition « Proche-Orient, ce que peut le cinéma ». Parmi les autres participants à cette discussion, on retient le politologue Bertrand Badie, l’auteur de « L’Etat importé » et « Le diplomate et l’intrus », deux ouvrages de référence sans conteste.

La manifestation, qui a commencé aujourd'hui, se terminera le 13 décembre prochain, dans un lieu très connu pour présenter au public un cinéma engagé de qualité et qui est situé près de la Sorbonne, Les 3 Luxembourg

 Samir Abdallah
© Arabian People & Maghrebian World.
Une autre vision du monde arabe et de la réalité qui, même terriblement tragique, fait entrevoir malgré tout une petite lueur d’optimisme : la réflexion bouge, elle se donne une plus grande liberté, elle s’ouvre aux deux univers - l’Occident et l’Orient – toujours sous l’angle engagé mais aussi qui se veut plus près que jamais de la vérité. Depuis maintenant une année, le cinéma de cette partie du monde en a fini avec les poncifs : il est le témoin en direct d’un changement sans retour : les digues continuent de s’effondrer.

Le film de Samir Abdallah, lui-même ayant des racines égyptiennes, va dans cette ligne d’approche du monde arabe mais intervient sans faillir dans la logique militante du cinéaste auquel on doit des documentaires, comme « Quo Vadis », « Le Siège » ou le dernier, « Gaza-Strophe » coréalisé avec Keiredine Mabrouk, une situation que décrit sa caméra avec beaucoup de respect pour ceux qu’il a filmés et fait se dévoiler avec des mots non dénués de pudeur ...

Fragments de "Au Caire de la révolution" - 20 heures
Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur Le Prince
75006 Paris
Tél. 08 92 68 93 25

Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com