Expositions incomming

lundi 9 décembre 2013

Le mot de la Rédaction : 2013 n'est pas notre année


Cette année n'aura pas été dans le karma d'Arabian People,
Maghrebian World.
Pourtant, la "culture" est là. Encore faut-il savoir ce qu'on entend par culture.
Alors ? Défaitisme ? Peut-être. Désintérêt ? Surtout pas. Cependant, la Rédaction regarde les événements se dérouler à une vitesse effrayante et, malgré une réelle passion pour le monde culturel, elle se croise les doigts.
Dans les arcanes culturelles, il est des évidences qui bousculent son image d'Epinal car il y avait jusque-là, une certaine espérance : la culture était celle qui pouvait encore nous mettre la tête hors de l'eau.
Arabian People, Maghrebian World avait été créé dans cette vision d'un monde à protéger via la littérature et les créations artistiques. L'on avait - tiens, nous parlons déjà au passé !- encore l'envie de promouvoir ce qui se faisait dans le Maghreb, dans le Proche-Orient arabe et puis, finalement, dans le monde tout court.

Une année 2013 qui n'a suscité ni l'intérêt des lecteurs (17 abonnés et  plus de 27 000 visiteurs à peine au bout de plus de trois ans d'existence), ni celles des maisons d'édition ou d'écrivains et artistes - zéro abonné, avec une petite mention de temps à autre qui fait, d'ailleurs, partie du passé parce qu'il est peut-être plus gratifiant de citer les articles de journaux que ceux d'un modeste blog dont on ne peut dire qu'il manque de conviction. Par gratitude, n'oublions pas les personnes qui le suivent sur Twitter. Quant à Facebook, bah...

Peut-être est-ce dû à la politique rédactionnelle... Va savoir ! Mais l'on n'est pas fermé à toute suggestion, pour peu qu'elle aille dans le sens du blog-magazine.

La Rédaction se donne encore une année afin de voir où va Arabian People, Maghrebian World.
Après ? Nous verrons.
F. C-A.

Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com