Expositions incomming

jeudi 27 août 2015

Le Mot de la Rédaction : Pause



Chers abonnés, chers lecteurs,
La Rédaction fait une pause. Nous espérons qu'Arabian People, Maghrebian World vous reviendra le plus rapidement possible avec des articles comme vous les aimez.
A bientôt et profitez bien de cette fin d'été !
F. C.-A.

samedi 22 août 2015

Le Mot de la Rédaction : le temps qui court...


Rarement Arabian People, Maghrebian World publie un tel billet. Culture ou introspection hasardeuse ? L'on ne sait. Cependant, que l'on observe la Planète via une visionneuse d'image ou un microscope, ou encore une loupe, l'on demeure anéanti devant l'impuissance.
Impuissance face à l'univers qui s'effondre dans un volcan de tueries, de négationnisme de la vie humaine, dans la fin de soi ou la fin d'un être cher et de chair. Impuissance personnelle lorsque la tragédie vous atteint dans vos tripes ou dans vos rêves. Impuissance cérébrale, intellectuelle et physique. Impuissance de l'Homme car l'Homme se met à l'épreuve et baisse les bras face à son incompétence à s'aimer, à se respecter.
Tel est ce billet en ce mois se terminant au bout d'une canicule sans pareille, une incurie sans fin et une pauvreté culturelle qui voit s'anéantir vingt siècles à la poursuite de chimères...
F. C.-A.

mercredi 12 août 2015

Clin d'oeil : Elenika de Handan Gökçek




Elenika, le dernier roman de la romancière turque Handan Gökçek, met en scène les blessures et les pressions sociales qui ont eu un impact dommageable sur l’esprit humain. Elle reprend à l’intention du lecteur les dates du 6-7 septembre 1955 avec l’histoire d’une chanteuse, celle qui donne son nom au livre. Dans son premier roman, Ah Manamu, elle relate une famille émigrée. Mais dans son second livre, chanteurs et artistes du bel canto apparaissent sur scène en une période fermée à la musique turque. Une partie du roman prend pour départ les dates des 6-7 septembre 1955 connues pour le lynchage et le mouvement de spoliation contre une minorité. Vers la fin de leur vie, un homme et la vision d’une femme sur l’amour, la musique, l’humanisme, la sénilité et le monde, traduits par le langage poétique de Handan Gökçek.


Aux éditions Yakin Kitabevi
En langue turque
popstrap.com cookieassistant.com