Expositions incomming

mercredi 6 janvier 2016

Tamazight : l'ancestralité officialisée en Algérie ?


Le projet est en cours mais il reste encore quelques étapes. Il semble que les pouvoirs publics algériens aient pris conscience tardivement de l'importance de la langue ancestrale de quelques millions d'Algériens car le tamazight devient la langue officielle (après avoir été reconnue comme nationale) en même temps que la langue arabe. Le défi, aujourd'hui, est de lancer un programme d'enseignement, de formation des enseignants (au nombre insuffisant car tous ceux qui pratiquent cette langue, ne l'écrivent pas) et une restructuration des administrations, panneaux d'affichage dans ce sens. Si ce pas a été fait, la mise en place demandera un travail important, voire colossal. Encore faut-il que ce soit rendu viable sur le terrain. Même si la reconnaissance historique est là.
La littérature amazighe est en avance même si elle en est à ses premières incursions dans le domaine du livre et a déjà amorcé le pas, bien avant que les officiels algériens aient fini par reconnaître l'existence d'une culture historique. Des romans, des nouvelles, des contes, des poésies - les Isefras de Mohand U M'hand traduits en français par le romancier Mouloud Mammeri - des recherches universitaires comme celle importante de Daniela Merolla (De l'art de la narration tamazight aux éditions Peeters), nous plongent dans un univers qui peut s'avérer fascinant quant à l'approche de cette langue dont l'écriture nous vient du fond des âges car plus que millénaire. 

Quelques liens à voir dont l'un est pour les initiés du tamazight :


Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com