Expositions incomming

mardi 1 novembre 2011

"Le centre-ville de mon père" de Gabriel Rayès et Tania Rayès-Ingea


"Le centre-ville de mon père" - Editions de la Revue Phénicienne.

Je rêve. Je rêve de Beyrouth comme un joyau que je n’ose point sortir de son écrin, de peur qu’il ne s’envole. Je rêve de ses ruelles anciennes où le pas du promeneur se perd à la recherche du temps perdu ...

Achrafieh et ce qui reste du Down Town m’ouvrent leurs portes comme les bras tendres d’une marraine attendant vainement ma visite. Je rêve depuis des ans à la ville qui s’engouffre dans les dédales des immeubles sans cachet, où la ligne horizontale s’accroche à la ligne verticale, faisant oublier que Beyrouth a eu son passé magnifié par des demeures abritant la douceur des après-midis et la tendresse de ses regards, manteaux de pierres jaunies recouvrant les beautés secrètes de la vieille cité envolée...

Alors, en attendant de porter ma valise jusqu’en ses entrailles résistant vaillamment au marteau-piqueur, je me contenterai de feuilleter « Le centre-ville de mon père », une réminiscence des années disparues. Gabriel Rayès et Tania Rayès-Ingea offrent au regard embué des photographies, des cartes postales, des articles de presse minutieusement collectés sur ce passé peut-être occulté, mais non pas oublié...

F. C.-A.

Gabriel Rayès et Tania Rayès-Ingea seront en dédicace, le 2 novembre 2011, à 18 heures, au stand des Editions de la Revue phénicienne (18eme Salon du livre francophone de Beyrouth).


Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com