Expositions incomming

jeudi 28 avril 2011

Sharjah International Bookfair : mission de promotion de la littérature dans le monde arabe

M. Ahmed Al-Amri au stand de Sharjah
31e Salon du livre de Paris.
Photo Arabian People 
& Maghrebian World.
Arabian People & Maghrebian World a eu le plaisir d’interviewer Ahmad Al-Amri, directeur de Sharjah International Bookfair, qui représentait Sharjah (Shariqa) pour la première fois au Salon du livre de Paris, pour l’année 2011. Il faut dire que très peu d’éditeurs du Proche-Orient arabe étaient présents à la 31e édition du salon quand on sait, par ailleurs, que des éditeurs dans le monde arabe et du Maghreb tentent une véritable politique dynamique de l’édition du livre.

Arabian People : Pouvez-vous présenter Sharjah International Bookfair aux lecteurs d’Arabian People & Maghrebian World ?
Ahmad Al-Amri : Le salon du livre international de Sharjah a été fondé, il y a plus de 30 ans. C’est l’un des salons du livre le plus renommé dans le Moyen-Orient. L’an dernier, Sharjah International Bookfair a eu plus de 500 000 visiteurs, avec 785 maisons d’édition, avec 48 millions de dollars de ventes ou d’achats et de contrats de livres.
250 différents programmes durant ce salon du livre : des programmes culturels visant les enfants, adultes et professionnels. La vision de Sharjah International Bookfair est d’offrir une vision dans le monde arabe et, en particulier, à Sharjah, une vision culturelle et de promotion de la littérature dans cette région, et surtout à Sharjah, introduire les différentes cultures du monde aux habitants de la région et ainsi promouvoir la littérature et favoriser des relations d’amitié à travers la littérature.

M. Al-Amri présentant un livre
du Sheikh Sultan Al-Qasimi.
Photo Arabian People
& Maghrebian World.
Arabian People : vous avez trois départements très précis au sein de Sharjah International Bookfair, pouvez-vous nous présenter, nous en dire quelques mots, de sorte que les lecteurs d’Arabian People sachent ce que vous faites actuellement et donc, la dynamique de votre politique d’édition ?
Ahmad Al-Amri : Le premier département, c’est la maison d’édition Al-Qasimi qui publie les livres de son Excellence le Sheikh Dr. Sultan Al-Qasimi dont la vision est d’introduire dans le monde arabe un côté historique et culturel de leur propre monde à travers la littérature. Le contexte de ses livres tourne autour de ce thème. Il est titulaire de deux doctorats, en histoire et en géographie. Il a écrit et publié plus de cinquante ouvrages dont la majorité a été traduite en français, en anglais, espagnol, russe, ourdou et en italien. Sa vision, en particulier, est de voir arriver le jour où tout le monde arabe pourra lire et, à travers la littérature, pourra apprendre sur sa région, son héritage et sa culture ; c’est aussi son idée de venir exposer au Salon du livre, cette année, pour introduire auprès des différentes communautés arabes présentes à Paris et en France, la culture et l’héritage du Moyen-Orient et de la région des Emirates.

Arabian People : Vous venez de répondre à la première partie de notre question ... quant à la seconde partie ?
Ahmad Al-Amri : Elle concerne le département de la culture et de l’information qui vise surtout les personnes beaucoup plus équipées, très intéressées par la culture et les questions historiques ; ce sont des livres plutôt spécialisés dans ces domaines et ils tournent autour des arts comme par exemple l’introduction à l’histoire des arts, du théâtre, du roman et de la nouvelle, la musique, tout l’aspect culturel par le côté historique. Le département a lancé aussi un concours, le Prix de la créativité (Creative Award) qui est ouvert à toute personne intéressée du monde arabe, avec un prix de 5 000 dollars et le département de la Culture et de l’Information publiera et diffusera ce livre. Il organise également quelques événements dans le monde, avec toujours de promouvoir, la littérature, la culture, l’art que ce soit par le théâtre ou la musique.

Livres Jeunesse édités par la maison d'édition
de la Sheikha Boudour Al-Qasimi.
Photo Arabian People & Maghrebian World.
Arabian People : ... pour ce qui est de la troisième partie de notre question: qu’en est-il du département Livres Jeunesse ?
Ahmad Al-Amri : Le troisième département est la maison d’édition « Kalimat » livres Jeunesse – qui appartient à  Sheikha Boudour Al-Qasimi – est là pour promouvoir la langue arabe auprès de toute la nouvelle génération, pour cette simple raison qu’il n’y avait pas beaucoup de livres Enfants dans le monde arabe ; c’est donc pour introduire la langue arabe et promouvoir la lecture à travers le livre Enfants.
___________________________________
Pour complément, voir :


Aucun commentaire:

popstrap.com cookieassistant.com